Quelles représentations se fait-on du télétravail et du confinement ?


« Notre situation peut être perçue comme le paradis ou l’enfer : tout dépend  de notre perception » Pema CHÖDRÖN

Chacun a ses propres représentations du télétravail, du confinement et des deux associés.

  • Pour certaines personnes, il s’agit d’une opportunité: travailler à son rythme dans son espace personnel, sécurisant et rassurant, tout en bénéficiant d’une certaine proximité avec sa famille lors de moments choisis dans la journée. Sentiment de se sentir protégé en restant dans sa bulle intime et en ayant des interactions avec ses collègues, sa hiérarchie ou autres interlocuteurs, à distance, avec un écran ou un fil les séparant. Impression d’être connecté aux autres, tout en conservant un certain éloignement qui parfois procure la sensation de ne pas avoir à se dévoiler autant qu’en présentiel. Impression de contrôler la situation, d’une certaine liberté et de bien-être.
  • En revanche, pour d’autres personnes, il s’agit d’une contrainte:  devoir s’organiser seul, s’auto motiver, trouver les ressources en soi pour accomplir les tâches imparties dans les délais requis et avec la qualité attendue, ne pas avoir d’interactions en face à face avec ses collègues, hiérarchie ou autres interlocuteurs sont très compliqués et relèvent parfois de l’exploit. Sentiment d’abandon, de vide, de peur, bien souvent nourris par une perte de repères et par une actualité anxiogène.  Impression de ne rien maîtriser, de subir, d’absence de sens, d’enfermement et de mal-être.
  • Enfin, comme le monde n’est pas binaire, il existe également des combinaisons de ces représentations, un mélange de couleurs entre l’opportunité/bien-être et la contrainte/peur.
Quelles représentations se fait-on du télétravail et du confinement ?

Quelles représentations se fait-on du télétravail et du confinement ?

Quels sont les impacts du télétravail et du confinement sur les personnes ?

Force est de constater qu’il existe des points communs entre les personnes qui ont des représentations différentes.

Ce que j’ai pu constater par exemple, c’est

  • Un rythme très soutenu de travail et notamment des téléréunions (via visioconférence ou téléphone) et ce quelle que soit les modes de représentations : enchainement de réunions en distanciel, de mails, avec peu de moments de respiration.
  • La crainte des managers de ne pas pouvoir contrôler la productivité à distance et aussi l’appréhension des collaborateurs de ne pas assurer. Cela peut générer une certaine pression qui parfois suscite de la procrastination avec réalisation du travail à la dernière minute et avec un niveau de stress élevé.

Dans tous les cas, j’ai remarqué que les personnes veulent bien faire leur travail, qu’elles sont très engagées pour prouver leur bonne foi et enfin qu’elles ont besoin de reconnaissance. En revanche, la pression plus ou moins formelle est présente.

Par ailleurs, tout comme les salariés, les managers sont impactés par la combinaison du télétravail et du confinement : la pression des résultats concerne tout le monde.

Ce qui distingue les managers c’est, entre autres, leur responsabilité vis-à-vis de la sécurité et du bien-être de leurs équipes. Aussi, une charge mentale & émotionnelle peut être ressentie fortement.

En effet, il est de la responsabilité des managers de s’assurer que les équipes vivent au mieux cette expérience. Pour cela, il leur est conseillé d’adopter une posture qui facilite l’écoute active, le dialogue, la bienveillance, une organisation du travail agile, la valorisation de la richesse des singularités et de la diversité…..

En revanche, ces managers bénéficient rarement de la part de leur hiérarchie ou d’autres personnes, de ce soutien psychologique et émotionnel dont ils ont fortement besoin.

Quels sont les risques du télétravail et du confinement ?

Les principaux risques identifiés sont le burn-out, la dépression, la perte de motivation et de sens, la prise de poids ou la perte importante de poids, des problèmes divers de santé souvent dûs à l’anxiété et au stress permanent…

    Laisser un commentaire

    Merci de rédiger votre commentaire dans la boite de dialogue ci-dessous.